Présentation

Association de type loi 1901, fondée en 1971

Ses objectifs sont les suivants :

  1. cette association a pour but de sauvegarder, promouvoir et valoriser la culture régionale sous toutes ses formes ainsi que de produire et diffuser des spectacles vivants ;
  2. son action repose sur un trésor précieux et rare : un fonds ethnographique important sur le pays mirebalais, collecté, entretenu et archivé depuis sa création ;
  3. ce fonds repose sur :
  • l’oralité : enregistrements audio (nombre d’heures : , de bandes : )
  • le geste et les savoir-faire : enregistrements vidéo (nombre d’heures : , super 8 : )
  • l’écrit : plus de ….. ouvrages sur la culture populaire locale
  • le mobilier et les objets témoignant de la vie paysanne d’autrefois (vie domestique, travail de la ferme, vieux métiers…)

Activités

Enrichir, compléter, entretenir et archiver ce fonds

  • Enrichir et compléter : par les dons et les enregistrements audio et vidéo de témoins locaux .
  • Entretenir et archiver : travail très important dont l’essentiel consiste à numériser -avant qu’ils ne se détériorent irrémédiablement- tous les documents audio et video réalisés par l’association il y a 40 ans.

Faire connaître ces documents par des actions de formation

Plusieurs ateliers destinés aux membres de l’association travaillent sur les contes, danses, musiques et chants traditionnels. Ces ateliers ont pour finalité la présentation de spectacles.

Faire connaître au grand public, le plus fidèlement possible, cette culture régionale quasiment disparue

Pour répondre à cet objectif, l’association propose plusieurs types de manifestations :

  1. des journées pédagogiques destinées aux classes de maternelle et de primaire ; actuellement, deux thèmes sont proposés :  » du blé au pain  » ,  » les vieux métiers « , et aussi  » l’énergie et le vent »
  2. des manifestations d’été, se déroulant sur plusieurs jours.

Historique

Dans les années 1970, une poignée de jeunes gens – certains avaient juste 15 ans – se lançaient dans une extraordinaire aventure : retrouver tous les témoignages et documents ayant trait à une civilisation rurale en train de disparaître : la nôtre ! Commençait alors un travail de collectage inouï – reconnu aujourd’hui par la Bibliothèque Nationale – collectage réalisé auprès de certains témoins, maintenant disparus pour le plupart. En retrouvant leurs souvenirs, ils mettaient à jours la mémoire de ce pays du Haut-Poitou. Grâce à toutes ces rencontres individuelles mais aussi aux stages et aux veillées réunissant les habitants de chaque village, la moisson allait se montrer impressionnante et les réalisations qui allaient en découler dépasser en quelques années toutes les espérances :

  • remise en état de la « Ferme Mémeteau » (propriété communale) alors en état de délabrement ;
  • création du musée à l’intérieur de cette ferme ;
  • édification d’un four à pain, d’un hangar ) piliers, d’un porche (récupéré à Puysan) ;
  • création d’une forge et d’un labo-photo ;
  • achat et restauration du moulin Tol, aujourd’hui seul moulin à vent de la Vienne capable de fonctionner et désormais inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, et bien sûr…
  • création de l’association des Gens de Cherves ayant également pour but l’expression et la diffusion de la culture populaire poitevine sous toutes ses formes (chants, danses, contes, vie quotidienne, etc…)

Aujourd’hui, où en sont les Gens de Cherves ? Nous avons hélas 40 ans de plus dans les jambes mais la foi n’a pas changé. Après une période critique – inhérente à toute association – un nouvel élan se fait jour. En témoignent les nombreuses recrues de tous les âges qui sont venues nous rejoindre en ce début d’année. Nous sommes aujourd’hui une quarantaine avec de nouveaux objectifs, de nouveaux défis. Le plus important est la numérisation de tous les documents collectés – et il y a sans cesse de nouvelles découvertes – afin que photos et enregistrements soient définitivement sauvegardés. Il y a urgence ! Pour ce faire, grâce aux subventions de la commune, de la communauté de communes du Mirebalais, du Conseil Général, nous nous sommes dotés de technologies de pointe et déjà des visiteurs ont pu apprécier les premiers montages vidéos réalisés au cours de l’été 2004.

Cependant, ce patrimoine, aussi riche soit-il, n’a de sens pour nous que si nous le gardons vivant dans le monde d’aujourd’hui. Il ne s’agir pas de se figer dans un passé sécurisant et de vivre de nostalgie  nous ne sommes pas un groupe « folklorique » – mais de trouver de nouveaux horizons pour diffuser cette culture populaire en diversifiant au maximum les formes d’expression.

Ainsi, chaque année, des centaines d’écoliers de la maternelle au CM2 participent aux journées pédagogiques « du blé au pain ». Cette activité connaît toujours le même succès depuis 10 ans grâce au travail des bénévoles. C’est toujours grâce aux bénévoles que des visites guidées sont proposées au musée et que quatre ateliers fonctionnement tout au long de l’année : musique traditionnelle (accordéon diatonique, violon), danses traditionnelles, chants, « dire et conter ». Ils trouvent leur point d’orgue dans le festival « l’Eté à Cherves ». Nous espérons vous y retrouver pour partager avec nous rires et émotions, en danses ou en chansons au cours de ces fêtes simples et conviviales.

Accés Scolaires
Accés Visiteurs
Accés Groupes

Partenaires